Benoît RIOU, baryton-basse

Après des études en gestion hotelière à Bruxelles, Benoît Riou rencontre José Van Dam qui l'encourage à travailler le chant avec son chargé de cours Victor Demaiffe. Il revient à Paris pour parfaire sa formation musicale et lyrique. Familier des rôles offenbachiens ( Raoul de Gardefeu, Urbain puis le Baron de Gondremark dans la Vie Parisienne ; Jupiter dans Orphée aux Enfers ; le Commissaire dans Mesdames de la Halle…), de grand opéra ( Marcel dans la Bohème de Puccini, le Capitaine dans Eugène Onéguine ( 25 spectacles en tournée en France avec Opéra Nomade sous la direction d'Amaury du Closel), un Député Flamand dans Don Carlo de Verdi à l'opéra de Tours ), il se produit aussi en oratorio : Baryton solo du Requiem Allemand de Brahms, du Messie de Haendel et diverses œuvres de Gounod, Mendelssohn, Busser, Saint-Saëns…

Il chante egalement au sein de plusieurs ensembles vocaux ( Voix en Mouvement sous la direction de Michel Podolak, Ensemble Vocal de la Madeleine sous la direction de Philippe Mazé, le Motet sous la direction de Marianne Guengard…) . Avec Kerylos, ensemble de musique Grecque Antique sous la direction d'Annie Bélis, il chante lors de prestigieux concerts ( pour le 110ème anniversaire de la renaissance des Jeux Olympiques dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, à l'Académie des Inscriptions et des Belles Lettres et lors d'une tournée au Brésil ).

Benoît Riou est à l'origine d'un spectacle donné à Paris au Théâtre du Tambour Royal : " Mozart en Français " puis le soliste baryton du " Best of Mozart 1 ". Il s'est aussi produit avec le trio d'anches Ozi pour le spectacle : " Quintette Mozart" en tournée dans le sud de la France où il fait l'ouverture du Festival de Roquebrune-Cap-Martin. Lors du Festival de Prades, Il interprète le Roi des Aulnes de Schubert accompagné par les seize contrebasses de l'ensemble Geatles dirigé par Wolfgang Güttler.

Passionné du répertoire chant et piano du XIXème et XXème siècle, il donne quelques récitals notamment à la propriété Caillebotte à Yerres où il organise la création en concert des mélodies de Martial Caillebotte, le frère du peintre impressionniste Gustave Caillebotte, dont il devient un ardent défenseur de la musique.

Il est le co-fondateur des Festins Lyriques, ensemble de solistes à géométrie variable et crée les spectacles " Allons à la Chasse à l'Ours ! " (trio de voix d'hommes), " le One-Baryton-Show ", " l'Amour prend ses grands Airs... " et " Benoît Riou chante de tout ! " avec la complicité d'Olivier Miquel, pianiste et compositeur.

Benoît Riou assure la mise en scène de plusieurs spectacles dont " Offenbach ! " à la Cité des Arts à Paris.

Il a interprété Figaro dans "Les noces de Figaro", en 2009.