Cette étude porte sur les oiseaux, les chauves-souris, la faune terrestre et la flore. Pendant un cycle biologique (soit une année), des spécialistes recensent les différentes espèces, enregistrent leur occupation du site et analysent les impacts possibles du futur parc éolien.

Sur la zone d’étude, les enjeux liés à la faune et à la flore sont assez faibles. Aucune espèce sensible à la présence d’un parc éolien n’a été recensée. Il est toutefois demander de s’éloigner du corridor boisé qu’est la Vallée de Marchélepot et de la voie ferrée désaffectée, zone de transit des animaux.

Carte de localisation des enjeux environnementaux

Nous avons identifié les enjeux paysagers autour du site afin de proposer une implantation cohérente des éoliennes, offrant une image harmonieuse et lisible de ce nouveau paysage.

Situé dans la vaste plaine agricole du Santerre, le projet d’Ablaincourt-Licourt s’inscrit dans un espace fortement marqué par l’activité humaine (infrastructures routières et ferrées, pylônes, éoliennes, parcelles agricoles remembrées, usines).

Pour assurer une cohérence avec ce paysage, l’étude a préconisé une implantation privilégiant :

– Un agencement en ligne comme les parcs éoliens existants,

– Un espacement équivalent entre chaque éolienne,

– Un prolongement du parc existant de Pertain-Potte.

Diagramme paysager

Ce schéma montre les principales composantes du paysage.

Il ne tient pas compte des rapports d’échelle mais offre une approche sensible du paysage présent autour de la Zone d’Implantation Potentielle (ZIP).

L’impact visuel du projet est simulé grâce à des photomontages représentant le nouveau paysage avec les éoliennes. Réalisés depuis des points de vue représentatifs, ils montrent la lisibilité de l’implantation, son ancrage dans le site et les différents rapports d’échelle.

Depuis le Pont de l’autoroute A1, sortie Chaulnes (Distance de l’éolienne la plus proche : 2 824 m)

Vue panoramique

Vue à 60°

Depuis la sortie nord d’Omiécourt (distance de l’éolienne la plus proche : 1313 m)

Vue panoramique

Vue à 60°

L’étude de faisabilité a pour but de déterminer les caractéristiques du parc (nombre d’éoliennes, localisation, dimensions) tout en veillant à son adéquation avec son territoire d’accueil. Pour cela, VALOREM a mandaté des bureaux d’études ou experts indépendants qui ont mené différentes études sur le site.

– L’étude paysagère vise à intégrer au mieux les éoliennes à leur environnement. Elle dessine la forme du futur parc : répartition (en ligne, en courbe, en bouquet), espacement, points de vue emblématiques…

– L’étude environnementale porte sur les oiseaux, les chauves-souris, la faune terrestre et la flore. Pendant un cycle biologique annuel, des spécialistes recensent les différentes espèces, enregistrent leur occupation du site et analysent les impacts du futur parc éolien.

– L’étude acoustique mesure le bruit ambiant depuis les habitations les plus proches. La contribution sonore des éoliennes est ensuite simulée pour s’assurer du respect de la réglementation.

– L’étude du potentiel éolien vise à estimer le gisement de vent sur le site afin de prévoir la production du futur parc.

Le site d’ABLAINCOURT dispose de toutes les qualités pour accueillir un parc éolien :

– Le soutien des élus qui ont engagé leur territoire dans la transition énergétique,

– Un bon accueil des propriétaires fonciers et exploitants agricoles ainsi que de la population,

– Un gisement éolien suffisant,

– Un raccordement possible au réseau électrique,

– Une absence de contraintes environnementales, techniques ou réglementaires majeures (respect d’un éloignement minimal de 500 mètres de toute habitation, la plus proche étant à Pertain, à 674 m).

Par ailleurs, le projet est compatible avec les outils locaux d’aide à la décision :

– les schémas d’aménagement territoriaux (Schéma Régional Eolien de Picardie),

– le Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Énergies Renouvelables en Picardie.

Schéma Régional Eolien de Picardie

VALOREM, producteur d’énergies vertes indépendant et responsable, est engagé depuis plusieurs années dans l’ouverture de ses projets au financement participatif citoyen.

Avec une douzaine de partenaires de dix pays, VALOREM fait partie d’un programme de recherche initié par la Commission Européenne sur ce sujet : CROWDFUNDRES.

Dans ce cadre, une enquête est proposée à tous les citoyens européens. Son but est de mieux connaître les attentes et le potentiel de développement du financement participatif consacré aux énergies renouvelables en Europe. Pour ne pas laisser toute la place aux seuls investisseurs institutionnels et afin de promouvoir la réappropriation de la production d’énergie par les citoyens.

Le questionnaire ne prend que quelques minutes (cliquez pour choisir votre langue) :

http://www.crowdfundres.eu/survey-citizens/

Suivez toutes les aventures des Fossiliums sur le site de France Energie Eolienne et sur la chaîne you tube de FEE !

Voir l'article en entier »

Le nouvel épisode des Fossiliums, un dessin animé racontant la découverte de l’énergie éolienne par une famille extra-terrestre, explique en quoi l’éolien est rentable.

Suivez toutes les aventures des Fossiliums sur le site de France Energie Eolienne et sur la chaîne YouTube de FEE !

Le nouvel épisode des Fossiliums, un dessin animé racontant la découverte de l’énergie éolienne par une famille extra-terrestre, explique le fonctionnement d’une éolienne.

Suivez toutes les aventures des Fossiliums sur le site de France Energie Eolienne et sur la chaîne you tube de FEE !

Le nouvel épisode des Fossiliums, un dessin animé racontant la découverte de l’énergie éolienne par une famille extra-terrestre, est consacré au paysage.

France Energie Eolienne vient de lancer un dessin animé en 6 épisodes racontant la découverte de l’énergie éolienne par une famille extra-terrestre. Avec humour et pédagogie, cette initiative entend favoriser la compréhension par le plus grand nombre des enjeux de la transition énergétique.

Suivez leurs aventures sur le site de France Energie Eolienne et sur la chaîne you tube de FEE !

Fait historique en France : la production d’électricité d’origine renouvelable (hors hydraulique) a dépassé celle du thermique classique (gaz, charbon et fioul).

Au 1er semestre 2014, le thermique représentait 4,7 % de la production électrique, contre 8,7 % en 2013. Le renouvelable, hors hydraulique, a quant à lui couvert 5,7 % de l’électricité (contre 4,5% au 1er semestre 2013).

« Nous sommes cette année en face d’une inflexion profonde, qui correspond aussi à un changement structurel du parc de production français », analyse Hervé Mignon, directeur chez Réseau de transport d’électricité (RTE). Le recours à la production thermique pâtit tout à la fois de la météo clémente, d’un recul de la consommation d’électricité et d’une forte production d’origine renouvelable.»

Les énergies renouvelables prennent leur essor au détriment des énergies thermiques (gaz, charbon, fioul) fortement émettrices de CO2.

Plus d’un millier de personnes ont fêté l’éolien ce samedi 14 juin avec France Energie Eolienne. Un peu partout dans le pays, des « éoliennes humaines » se sont formées, générant sans doute la plus grande chaîne éolienne jamais créée à ce jour en France. Voir l'article en entier »

Il est important pour VALOREM de permettre aux habitants et aux collectivités de bénéficier directement des richesses générées sur leur territoire.

Parce qu’elle est inépuisable, renouvelable, propre et sûre, l’énergie éolienne est un bien commun, que nous entendons partager.

C’est ainsi que VALOREM a lancé la 1ère épargne éolienne sur le parc éolien d’Arfons, dans le Tarn, en 2013. Le succès qu’elle a remporté permet d’envisager sa diffusion à d’autres communes accueillant un projet d’énergie renouvelable.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter :

– la plaquette d’information « Investissement participatif »

– le site internet du parc éolien d’Arfons

Lundi 25 mars dernier, le groupe VALOREM a reçu la double certification aux normes ISO 9001:2008 et 14001:2004, pour ses activités de prospection, études, développement, achats, financement, construction, vente et exploitation de projets et de centrales de production d’énergies renouvelables.

L’obtention de la certification ISO 9001:2008 garantit aux clients de VALOREM et de ses filiales VALREA (Construction et mise en exploitation de projets de centrales de production d’énergies renouvelables) et VALEMO (exploitation et maintenance de centrales de production d’énergies renouvelables) leur implication dans la satisfaction de leurs attentes à tous les stades d’un projet d’énergie renouvelable. Téléchargez le certificat ici.

La certification à la norme ISO 14001:2004, atteste quant à elle, de l’ensemble des dispositifs mis en place pour réduire et maîtriser l’impact environnemental des activités du groupe. Téléchargez le certificat ici.

Pour Jean-Yves Grandidier, président de VALOREM, « cette certification vient enfin confirmer nos valeurs dans le travail. Chez VALOREM, la satisfaction client et le respect de l’environnement ont toujours été au centre des préoccupations… ».