Comme annoncé dans le bulletin municipal, une réunion publique d’information est organisée le mercredi 6 juin 2018 à 20h en mairie de Billom.

VALOREM y présentera le projet photovoltaïque, les grandes étapes du chantier qui va débuter en fin d’année ainsi que la campagne de financement participatif lancée le 23 juillet 2018 sur la plateforme spécialisée Lendosphere.com.

N’hésitez pas à venir rencontrer les représentants de VALOREM et Lendoshpere qui seront disponibles pour répondre à vos questions.

Vous pouvez consulter la lettre d’information sur le site de VALOREM.

Les résultats de la deuxième vague de l’appel d’offres photovoltaïques au sol CRE 4 sont parus vendredi 28 juillet 2017 : les 5 projets déposés par VALOREM, dont celui de Billom, ont tous été sélectionnés pour un total de 32 MWc.

Le projet de Billom dispose désormais de toutes les autorisations nécessaires à sa construction. VALOREM va entamer les démarches nécessaires à la préparation du chantier, notamment son financement. Le parc photovoltaïque de Billom devra être mis en service d’ici juillet 2019.

Pour cet appel d’offres, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a souhaité valoriser le financement participatif via un dispositif de bonus pour les projets proposant de telles initiatives. Le projet de Billom proposera ainsi une large part (à partir de 40 %) de son capital à la participation citoyenne.

L’agence VALOREM de Carcassonne publie sa lettre d’information bi-annuelle. Cliquez ici pour la lire.

Afin d’obtenir un tarif d’achat de l’électricité produite, VALOREM a présenté le projet de parc photovoltaïque de Billom à l’appel d’offre « CRE 3 » organisé par la Commission de Régulation de l’Energie en novembre dernier. Il n’a malheureusement pas été retenu, le tarif proposé n’ayant pas été suffisamment compétitif.

Face à ce constat et pour augmenter ses chances de réussite, Valorem a décidé de retravailler le projet avec ses différents partenaires. Il sera présenté au prochain appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie « CRE4.1 », en janvier 2017.

Article paru dans La Montage le 12 avril 2016

Cliquez pour consulter l'article

A l’issue de l’enquête publique qui s’est terminée le 19 janvier 2016, le commissaire-enquêteur vient de délivrer un avis favorable.

VALOREM compte de nouveau présenter ce projet au prochain appel d’offre national photovoltaïque dont la date limite de candidature est fixée au 01 novembre 2016. Etre sélectionné permettrait d’envisager la mise en service de la centrale photovoltaïque de BILLOM ENERGIES fin 2018 / début 2019 .

L’avis du commissaire-enquêteur est consultable sur ce lien.

Après le succès d’une première campagne en 2015 et à l’occasion du démarrage du chantier en avril, VALOREM propose aux citoyens d’être à nouveau acteurs du projet éolien d’Albine dans le Tarn, sous forme de prêt rémunéré.

Sur la plateforme LENDOSPHERE, ce parc de 8 éoliennes ouvre aujourd’hui et pour 45 jours une campagne d’investissement participatif avec un objectif de 250 000€.

Plus d’informations sur les sites de VALOREM et LENDOSPHERE.

Photomontage du projet éolien d'Albine (Tarn)

En tant que membre du CLER, VALOREM a le plaisir de relayer cette information de l’association : les lauréats de la Ligue EnR France ont été dévoilés lors des Assises de la transition énergétique à Dunkerque le 26 janvier 2016.

Organisée depuis 2006, cette compétition vise à identifier et récompenser les collectivités françaises les plus impliquées dans le développement des énergies renouvelables.

Métropoles ou villages, dans les 11 territoires gagnants, la transition énergétique est concrète. Les champions sont donc les collectivités qui produisent le plus d’énergie renouvelable sur leur territoire par rapport à leur nombre d’habitants, et qui diversifient leur production en exploitant leurs différentes ressources locales (vent, soleil, biomasse…).

Le CLER, Réseau pour la transition énergétique, est une association agréée de protection de l’environnement créée en 1984 et habilitée à siéger dans les instances nationales par arrêté du 20 décembre 2013. Il a pour objectif de promouvoir les énergies renouvelables, la maîtrise de l’énergie, et, plus largement, la transition énergétique.

L’enquête publique du projet de parc photovoltaïque de La Barbarade aura lieu du 14 décembre 2015 au 18 janvier 2016.

Le dossier et le registre d’enquête seront tenus à la disposition du public, pendant toute la durée de l’enquête, à la mairie de Billom, siège de l’enquête, aux heures habituelles d’ouverture des locaux:

du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30

le samedi de 9 h à 12h

Monsieur Charles JEANNEAU, officier supérieur du Ministère de la Défense en retraite, est désigné en qualité de commissaire-enquêteur titulaire. Il recevra toute personne intéressée à la mairie de Billom :

lundi  14 décembre 2015 de 9 h à 12 h

mardi 22 décembre 2015 de 13 h 30 à 16 h 30

samedi 9 janvier 2016 de 9 h à 12 h

jeudi 14 janvier 2016 de 9 h à 12 h

lundi 18 janvier 2016 de 13 h 30 à 16 h 30

Les personnes responsables du projet, auprès de qui des informations peuvent être demandées, sont :

– VALOREM pour la SARL Billom Energies – 30, rue Georges Brassens 11000 Carcassonne (M. Frédéric PETIT) Tél : 04.68.17.39.45

– Direction Départementale des Territoires – Agence Combrailles Nord Limagne- 15, rue Eugène Gilbert – 63201 Riom ( Mme Françoise PERRIER) Tél : 04.73.64.64.03

Du 1er octobre au 30 novembre 2015, les particuliers pourront investir directement dans le parc éolien de Saint-Michel-Chef-Chef (Loire-Atlantique), via la plateforme internet Lendosphere. L’objectif est d’associer les riverains aux retombées économiques générées par ce parc, tout en participant concrètement au développement des énergies renouvelables.

Les particuliers peuvent prêter à partir de 50€, et sans limite d’investissement. Le taux d’intérêt annuel est fixé à 5 %, bonifié à 7 % pour les habitants des cantons riverains du parc.

Avec un objectif de récolte de 500 000€, c’est la plus importante campagne de financement participatif jamais lancée en France par internet pour les énergies renouvelables.

Dans son Carnet de Campagne du 26 août 2015, Philippe Bertrand a interviewé Patrick Sabin, maire d’Escource et initiateur d’une démarche TEPOS au sein de la Communauté de Communes de la Haute Lande. Celle-ci vient de recevoir une dotation de 500 000 €, au titre des TEPCV (Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte).

Un TEPOS « Territoire à Energie POSitive » vise à réduire ses besoins d’énergie au maximum, par la sobriété et l’efficacité énergétiques, et de les couvrir par les énergies renouvelables locales.

VALOREM les accompagne pour développer un projet éolien sur la commune d’Escource.

VALOREM, producteur d’énergies vertes indépendant et responsable, est engagé depuis plusieurs années dans l’ouverture de ses projets au financement participatif citoyen.

Avec une douzaine de partenaires de dix pays, VALOREM fait partie d’un programme de recherche initié par la Commission Européenne sur ce sujet : CROWDFUNDRES.

Dans ce cadre, une enquête est proposée à tous les citoyens européens. Son but est de mieux connaître les attentes et le potentiel de développement du financement participatif consacré aux énergies renouvelables en Europe. Pour ne pas laisser toute la place aux seuls investisseurs institutionnels et afin de promouvoir la réappropriation de la production d’énergie par les citoyens.

Le questionnaire ne prend que quelques minutes (cliquez pour choisir votre langue) :

http://www.crowdfundres.eu/survey-citizens/

Le parc photovoltaïque du BETOUT, à Saint-Hélène (33) est le premier parc photovoltaïque au sol du Médoc.
Fruit d’une collaboration 100% Aquitaine, le parc, propriété d’OMNES Capital, a été développé par VALOREM avec des panneaux FONROCHE installé sur des trackers EXOSUN.
Il a été inauguré par le Préfet de la Gironde le 15 Avril 2015.

Cette Web-BD vise à retracer, de façon illustrée et ludique, les grandes étapes de l’histoire de l’énergie du point de vue du citoyen et qui constituent notre inconscient collectif autour de l’énergie.


« En replaçant ces épisodes au fil du temps (évolutions techniques, décisions politiques, initiatives citoyennes, etc), chacun pourra comprendre d’où vient ce rapport particulier que les français entretiennent avec l’énergie et pourra choisir de s’impliquer personnellement dans une transition énergétique locale. Voir l'article en entier »

A quelques mois de la COP 21, conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, il est important que la France tienne ses engagements de développement des énergies renouvelables.

GREENPEACE interpelle actuellement le Président de la République et lui propose une feuille de route concrète :

⁃ raccorder 720 éoliennes par an, soit 60 par mois, au réseau électrique,

⁃ raccorder 8 km² par an de panneaux solaires photovoltaïques.

L’impact visuel du projet est simulé grâce à des photomontages représentant le nouveau paysage avec les panneaux photovoltaïques. Ils sont réalisés depuis des points de vue représentatifs des principaux enjeux relevés dans l’analyse paysagère. Ils permettent d’appréhender la lisibilité de l’implantation, son ancrage dans le site et les rapports d’échelle selon la superficie et l’implantation des panneaux.

Photomontage du projet (encadré rouge) depuis la D9

Photomontage du projet (encadré rouge) depuis Montmorin