Vous pouvez consulter la lettre d’information sur le site de VALOREM.

Organisée par la Préfecture, l’enquête publique a lieu du mercredi 3 janvier au lundi 5 février 2018 inclus. Avec les différentes études à disposition, les habitants pourront approfondir leur connaissance du projet, poser des questions et formuler des remarques dans le registre mis à disposition dans les mairies de Finhan, Montbartier et Montech.

Avis d’enquête publique du projet éolien de Garonne et Canal

Le dossier d’enquête publique est également consultable sur internet, en cliquant sur ce lien. Le public y pourra formuler ses observations en utilisant le bouton « réagir à cet article ».

La commission d’enquête, représentée par un ou plusieurs de ses membres, sera également présente en mairie pour recueillir vos observations :

– en mairie de Finhan : de 9 h à 12 h le samedi 6 janvier et le vendredi 2 février 2018,
– en mairie de Montbartier de 14 h à 17 h, le mercredi 17 janvier 2018,
– en mairie de Montech, de 14 h à 17 h le jeudi 11 janvier 2018 et de 9 h à 12 h le samedi 27 janvier 2018.

A l’issue de l’enquête, elle émettra un avis sur le projet. Le Préfet pourra ensuite statuer sur notre demande d’autorisation.

 

L’impact visuel du projet est simulé grâce à des photomontages représentant le nouveau paysage avec les éoliennes. Ils sont réalisés depuis des points de vue représentatifs des principaux enjeux relevés dans l’analyse paysagère. Ils permettent d’appréhender la lisibilité de l’implantation, son ancrage dans le site et les rapports d’échelle selon la superficie et l’implantation des éoliennes.

La carte ci-dessous situe des points de vue d’où ont été réalisés des photomontages du projet éolien de Garonne et Canal. Vous pouvez ensuite cliquez sur le point de vue qui vous intéresse pour consulter le photomontage. Pour ouvrir le photomontage, cliquez sur la fenêtre en haut à gauche.

Carte des photomontages (réalisée à partir de Google My maps)

 

 

VALOREM sera présent en mairies aux dates ci-dessous. N’hésitez pas à venir nous rencontrer et poser vos questions sur le projet.

– Monbéqui : mardi 7 novembre, 9h-12h et 13h30-17h, en mairie

– Montech : mercredi 8 novembre, 9h-18h à la maison des associations

– Finhan : jeudi 09 novembre, 9h-18h, en mairie

– Bessens : vendredi 10 novembre, 9h-17h, en mairie

– Montbartier : lundi 13 novembre, 9h-18h, à la maison des associations

Une lettre d’information a été diffusée dans les boîtes aux lettres à la fin du mois d’octobre 2017.

Des exemplaires sont également disponibles en mairie (En tant qu’entreprise, VALOREM n’est pas autorisée à faire distribuer cette lettre d’information dans les boîtes aux lettres s’opposant à la distribution de publicités « Stop Pub »).

Une erreur s’est glissée dans la lettre distribuée dans les boîtes aux lettres, vous trouverez ci-contre la version corrigée (répartition des éoliennes par commune).

 

Dans ce dossier, France Energie Eolienne fait le point sur l’éolien en Occitanie.

La région Occitanie Pyrénées-Méditerrannée a publié son scénario « Région à Energie Positive ».

 

Fin décembre 2016, VALOREM a déposé en mairie les demandes d’autorisations administratives du projet éolien de Garonne et Canal.

Dès lors, les services de la Préfecture se sont assurés que les élément fournis par VALOREM permettaient une instruction efficace, rapide et complète du dossier. Pour répondre aux besoins de l’instruction, plusieurs compléments ont été produits et des réunions de travail réalisées au cours des 6 derniers mois. Au cours de cette période, le projet initial a pu évoluer vers une acceptabilité accrue des services instructeurs.

Le 30/06/2017, ceux-ci ont jugé notre dossier de demande d’autorisations administratives complet et recevable.

 

L’agence VALOREM de Carcassonne publie sa lettre d’information bi-annuelle. Cliquez ici pour la lire.

Pour estimer précisément la disponibilité du vent sur site, un mât tubulaire haubané de 60 m de hauteur a été installé de septembre 2014 à février 2017, ainsi qu’un SODAR (SOnic Detection And Ranging) de mai à septembre 2016.

Mât de mesure

SODAR

 

Le mât est équipé de 6 anémomètres et 2 girouettes, dont les données sont enregistrées toutes les 10 minutes avec un échantillonnage de 2 secondes et suivies à distance par connexion GSM.

Le SODAR permet une mesure de vent de 40 m à 200 m de hauteur, avec un suivi en temps réel des données.

 

 

 

Le régime des vents présent sur le site a été estimé avec précision grâce à la corrélation :

◊ des données enregistrées par le mât de mesures et le SODAR (ainsi que d’autres mâts de mesures présents dans la région),

◊ des stations Météo-France régionales dont celle de Montauban,

◊ des modélisations numériques d’écoulement réalisées à partir de codes de calcul spécialisés.

Cette rose des vents illustre la prédominance des vents de secteurs Ouest/Nord-Ouest et Est/Sud-Est.

Rose des vents

 

La vitesse moyenne à hauteur de moyeu est supérieure à 5 m/s sur l’année, soit plus de 18 km/h.  La turbulence sur le site est suffisamment faible, située à moins de 11 % à hauteur de moyeu, ce qui assure des conditions de fonctionnement optimales pour les éoliennes.

Cette analyse poussée a permis de valider la faisabilité technico-économique du projet de Garonne et Canal. Elle a permis de définir les caractéristiques de l’éolienne la mieux adaptée au projet :

◊ Diamètre du rotor de 131 m

◊ Hauteur de mat de 134,5 m

◊ Hauteur bout de pale maximum de 200 m

◊ Puissance maximum de 3 MW

 

Pour réaliser l’étude acoustique, VALOREM a missionné le bureau d’études DELHOM.

Les 8 et 9 juin 2015, celui-ci a posé des sonomètres au niveau des habitations riveraines de la zone d’étude. Pendant 2 semaines, ces instruments ont mesuré le bruit ambiant existant actuellement.

En parallèle, VALOREM a installé un mât de mesure pour calculer la vitesse et la direction des vents en altitude. Grâce aux données récoltées, nos spécialistes connaissent avec précision le vent présent pendant la campagne acoustique. Ils peuvent ainsi simuler plus finement encore la contribution sonore des éoliennes et s’assurer du respect de la loi.

En effet, la réglementation française, la plus protectrice d’Europe pour les riverains, impose à un parc éolien de s’adapter à l’ambiance sonore initiale de son lieu d’implantation. En présence d’éoliennes, le bruit ne doit pas être supérieur de 5 décibels le jour par rapport au niveau sonore ambiant (avant l’implantation d’éoliennes) et de 3 décibels la nuit.

Une campagne de mesures acoustiques est réalisée après la mise en service du parc éolien pour confirmer le respect de cette réglementation.

Les points de mesure du bruit résiduel ont été choisis en fonction de leurs expositions sonores vis-à-vis des zones prévisionnelles d’implantation des éoliennes et des conditions météorologiques ainsi que des secteurs géographiques de la zone. L’emplacement de chaque point a été défini afin de limiter les risques de perturbations pouvant être directement créées par le vent sur les capteurs des microphones.

16 voisinages parmi 22 points de contrôle ont été retenus pour placer les appareils de mesures :

 

 

 

 

VALOREM propose aux habitants et aux collectivités de bénéficier directement des richesses générées par les énergies renouvelables.

Les possibilités d’investissement étant nombreuses, VALOREM vous accompagne pour développer un projet adapté à votre contexte local.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre page internet dédiée : www.valorem-energie.com/financement-participatif/

 

Le 18 février 2016, La Dépêche a publié 2 articles concernant le projet éolien de Garonne et Canal développé par VALOREM :

– « … Un projet bien avancé… »

– « … il y a assez de vent… »

Après le succès d’une première campagne en 2015 et à l’occasion du démarrage du chantier en avril, VALOREM propose aux citoyens d’être à nouveau acteurs du projet éolien d’Albine dans le Tarn, sous forme de prêt rémunéré.

Sur la plateforme LENDOSPHERE, ce parc de 8 éoliennes ouvre aujourd’hui et pour 45 jours une campagne d’investissement participatif avec un objectif de 250 000€.

Plus d’informations sur les sites de VALOREM et LENDOSPHERE.

Photomontage du projet éolien d'Albine (Tarn)

En tant que membre du CLER, VALOREM a le plaisir de relayer cette information de l’association : les lauréats de la Ligue EnR France ont été dévoilés lors des Assises de la transition énergétique à Dunkerque le 26 janvier 2016.

Organisée depuis 2006, cette compétition vise à identifier et récompenser les collectivités françaises les plus impliquées dans le développement des énergies renouvelables.

Métropoles ou villages, dans les 11 territoires gagnants, la transition énergétique est concrète. Les champions sont donc les collectivités qui produisent le plus d’énergie renouvelable sur leur territoire par rapport à leur nombre d’habitants, et qui diversifient leur production en exploitant leurs différentes ressources locales (vent, soleil, biomasse…).

Le CLER, Réseau pour la transition énergétique, est une association agréée de protection de l’environnement créée en 1984 et habilitée à siéger dans les instances nationales par arrêté du 20 décembre 2013. Il a pour objectif de promouvoir les énergies renouvelables, la maîtrise de l’énergie, et, plus largement, la transition énergétique.