Le projet éolien de Garonne et Canal autorisé

Le projet éolien de Garonne et Canal a obtenu ses autorisations administratives en juillet 2018, délivrées par la Préfecture du Tarn-et-Garonne. Ce projet a reçu des avis favorables à l’issue de l’enquête publique ainsi que de l’Autorité Environnementale Régionale, du Conservatoire National de la Protection de la Nature (CNPN), de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) et de la Direction Départementale des Territoires (DDT).

Avec ses 6 éoliennes réparties sur 3 des 6 communes de l’ancienne intercommunalité de Garonne et Canal, ce projet porté par VALOREM produira 36 millions de kWh par an, soit la consommation de près de 13.000 foyers (Un foyer consomme en moyenne 2800 kWh d’électricité par an, hors chauffage et eau chaude électrique).

Un nouveau mât de mesure

Fin octobre 2018, un nouveau mât de mesure du vent, haut de 140 m, a été installé afin de préparer le financement du projet. Une campagne similaire avec un mat de 60 m, complété d’un sodar, avait permis de s’assurer d’un gisement éolien suffisant en altitude (les données Météo-France à 10 m étant insuffisantes pour cet usage).

Avec ce nouvel équipement, il sera possible de mesurer très finement la qualité du vent à hauteur des éoliennes pendant 12 mois. Ces données seront communiquées aux banques institutionnelles qui seront sollicitées pour le financement du premier parc éolien du département. Le seul revenu d’un parc éolien étant la vente d’électricité, il est en effet essentiel de définir avec une très grande précision la quantité de kWh qui pourra être injectée sur le réseau national de transport et de distribution.

Un projet ouvert au financement citoyen

Depuis 2012, le groupe VALOREM permet et promeut la participation citoyenne dans le financement de ses projets, avec le concours de plateformes dédiées et certifiées par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Tout en contribuant au déploiement de la transition énergétique sur leur territoire, les habitants participent ainsi au financement de l’économie réelle, plaçant leur épargne dans un projet local et concret. Ils bénéficient directement des retombées économiques générées par le parc en énergie renouvelable. VALOREM envisage de financer une partie de la construction du parc éolien de Garonne et Canal avec la participation du territoire du Tarn-et-Garonne et plus largement de l’Occitanie. Le lancement d’une telle campagne sera accompagné d’une communication locale par voie de presse/radio ainsi qu’une ou plusieurs réunions d’informations.

Le groupe VALOREM souhaite co-construire cette offre de financement grâce à l’expérience acquise en Occitanie avec 7 campagnes dont 2 en cours, soit 40 MW financés avec 1,9 million d’euros, prêtés par près de 900 citoyens. N’hésitez pas à nous faire part de votre intérêt en nous envoyant un mail à garonne-et-canal-energies@valorem-energie.com.

La transition énergétique au service de l’insertion professionnelle 

Le groupe VALOREM s’est engagé auprès de collectivités dans une démarche volontaire visant à promouvoir, lors de ses chantiers, l’insertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi.

Ainsi, VALOREM impose volontairement des clauses d’insertion à ses sous-traitants, notamment pour les travaux de montage de réseaux électriques, gardiennage, nettoyage…

Ces actions permettent de maximiser les retombées générées par la construction des projets, au bénéfice du territoire et de ses habitants. Cet engagement permet, à son échelle, d’atteindre les objectifs de la LTE sur la création de plusieurs centaines de milliers d’emplois non délocalisables.

Pour le projet de Garonne et Canal, une approche territoriale a d’ores et déjà été entamée avec les acteurs locaux.

Pour plus d’informations, consultez la plaquette dédiée aux emplois de la transition énergétique.