En tant que membre du CLER, VALOREM a le plaisir de relayer cette information de l’association : les lauréats de la Ligue EnR France ont été dévoilés lors des Assises de la transition énergétique à Dunkerque le 26 janvier 2016.

Organisée depuis 2006, cette compétition vise à identifier et récompenser les collectivités françaises les plus impliquées dans le développement des énergies renouvelables.

Métropoles ou villages, dans les 11 territoires gagnants, la transition énergétique est concrète. Les champions sont donc les collectivités qui produisent le plus d’énergie renouvelable sur leur territoire par rapport à leur nombre d’habitants, et qui diversifient leur production en exploitant leurs différentes ressources locales (vent, soleil, biomasse…).

Le CLER, Réseau pour la transition énergétique, est une association agréée de protection de l’environnement créée en 1984 et habilitée à siéger dans les instances nationales par arrêté du 20 décembre 2013. Il a pour objectif de promouvoir les énergies renouvelables, la maîtrise de l’énergie, et, plus largement, la transition énergétique.

Du 1er octobre au 30 novembre 2015, les particuliers pourront investir directement dans le parc éolien de Saint-Michel-Chef-Chef (Loire-Atlantique), via la plateforme internet Lendosphere. L’objectif est d’associer les riverains aux retombées économiques générées par ce parc, tout en participant concrètement au développement des énergies renouvelables.

Les particuliers peuvent prêter à partir de 50€, et sans limite d’investissement. Le taux d’intérêt annuel est fixé à 5 %, bonifié à 7 % pour les habitants des cantons riverains du parc.

Avec un objectif de récolte de 500 000€, c’est la plus importante campagne de financement participatif jamais lancée en France par internet pour les énergies renouvelables.

Réalisé à l’initiative de France Energie Eolienne, ce dessin animé en 6 épisodes raconte la découverte de l’énergie éolienne par une famille extra-terrestre. Avec humour et pédagogie, cette initiative entend favoriser la compréhension par le plus grand nombre des enjeux de la transition énergétique.


Suivez leurs aventures sur le site de France Energie Eolienne et sur la chaîne you tube de FEE !

Le développement d’un projet éolien s’étale généralement sur plusieurs années, de l’étude à son exploitation.

Préfaisabilité :
VALOREM réalise une analyse du département en croisant tous les critères qui permettent, ou contraignent, l’installation d’éoliennes. Une zone d’implantation potentielle est ainsi déterminée. Un état des lieux est alors effectué pour la confirmer, tant sur des critères environnementaux, techniques que humains. Cette phase a pour objectif principal de statuer sur la viabilité et la rentabilité d’un projet.

Faisabilité :
VALOREM engage des études sur l’état initial du site. Avec les acteurs locaux, en prenant en compte les résultats des états initiaux, les recommandations formulées par les experts missionnés (paysagiste, acousticien, ornithologue, environnementaliste, …) permettent d’identifier une implantation consensuelle. Dans un second temps, sont étudiés les impacts du projet sur les états initiaux et, si nécessaire, des mesures réductrices ou compensatoires sont élaborées.

Obtention des autorisations :
Une Autorisation Environnementale est nécessaire à la construction d’un parc éolien. VALOREM en fait la demande, pour le compte d’une société Maître d’Ouvrage créée pour chaque projet, et assure le suivi de l’instruction en collaborant avec les Services de l’Etat qui analysent ces dossiers.

Construction :

VALREA, filiale de VALOREM, assure la maîtrise d’oeuvre des chantiers. Elle consulte les entreprises pouvant réaliser les travaux de terrassement, de raccordements électriques, de montage des éoliennes, etc. Lors du chantier, VALREA supervise et coordonne l’ensemble des intervenants. Ceux-ci appliquent un Système de Management Environnemental (SME) visant à limiter au maximum les nuisances liées au chantier, au bénéfice des riverains, des ouvriers, et de l’environnement.

Lien vers le site internet de VALREA.

Exploitation :

Le parc éolien produira pendant une durée d’au moins 20 ans. Le suivi d’exploitation et la maintenance des éoliennes pourront être assurés par VALEMO, filiale de VALOREM.
Au terme de l’exploitation, les éoliennes ainsi que la partie supérieure de la fondation seront démantelées et le site remis dans son état initial.
Lien vers le site internet de VALEMO.