Catégorie : 1 LE PROJET PHOTOVOLTAIQUE


Vous êtes domiciliés dans l’Aube, la Seine-et-Marne, la Marne, la Haute-Marne, la Côte d’Or ou l’Yonne et souhaitez contribuer à la transition énergétique de votre territoire ?

Du 11 juin au 30 septembre 2018, vous pourrez participer au financement du projet photovoltaïque de Lassicourt en souscrivant une obligation de 50 € minimum sur le site de notre partenaire Lendosphere.

L’objectif de la collecte s’élève à plus de 600 000 €. Le placement dure 4 ans ½ et le taux d’intêret est de 5%.

Plus d’informations sur le site de Lendosphere.fr

Vous pouvez aussi contacter Claudio Rumolino, chargé de mission participatif au 06 81 48 20 26 / claudio.rumolino@valorem-energie.com ou Florian FILLON, chef de projets au 07 75 11 43 00 / florian.fillon@valorem-energie.com.

Un article est paru dans « l’Aube nouvelle », le magazine du département, en décembre 2017.

Vous pouvez le lire en cliquant ci-dessous ou en page 10 du magazine. 

L’Aube nouvelle – Hiver 2017-2018

L’Aube nouvelle – Hiver 2017-2018

 

Les résultats de la deuxième vague de l’appel d’offres photovoltaïques au sol CRE 4 sont parus en juillet 2017 : les 5 projets déposés par VALOREM, dont celui de Lassicourt, ont tous été sélectionnés pour un total de 32 MWc.

Le projet de Lassicourt dispose désormais de toutes les autorisations nécessaires à sa construction. VALOREM va entamer les démarches nécessaires à la préparation du chantier, notamment son financement. Le parc photovoltaïque de Lassicourt devra être mis en service d’ici juillet 2019.

Pour cet appel d’offres, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a souhaité valoriser le financement participatif via un dispositif de bonus pour les projets proposant de telles initiatives. Le projet de Lassicourt proposera ainsi une large part (à partir de 40 %) de son capital à la participation citoyenne.

 

Les premières réflexions au sujet d’un projet photovoltaïque à Lassicourt ont débuté avec les élus locaux courant des années 2000. Un premier projet a été abandonné suite aux évolutions réglementaires du moratoire photovoltaïque de 2011. Depuis 2014, VALOREM oeuvre à développer un nouveau projet sur un délaissé de l’aérodrome. De nombreux échanges ont eu lieu avec les différentes institutions locales : municipalité de Lassicourt, communauté de communes des Lacs de Champagne, Département de l’Aube, Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient, etc.

En avril 2016, nous avons lancé les études environnementales afin de déposer en fin d’année une demande de Permis de Construire. Une fois obtenu, le projet pourra candidater au prochain appel d’offre photovoltaïque de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) pour obtenir un tarif d’achat de l’électricité produite.

L’étude de faisabilité vise à déterminer les caractéristiques du parc : nombre de panneaux, localisation, dimensions, types de support.

Pour garder la plus grande objectivité, ces études sont menées par un bureau d’études indépendant : Envol Environnement (59) a réalisé l’étude d’impact santé & environnement ainsi que l’étude du milieu naturel.

En concertation avec ces spécialistes, les élus et suivant les critères de l’appel d’offre de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie), nous avons déterminé une implantation, respectant au mieux le territoire.

Le gisement solaire : à partir des données estimées, nous calculons le nombre d’heures de fonctionnement annuel et prévoyons la production du futur parc.

L’analyse paysagère oriente la forme du futur parc : répartition, espacement en fonction du gabarit, points de vue emblématiques, intégration (haies…) et mesures d’accompagnement…

L’étude environnementale porte notamment sur l’avifaune, les chiroptères, la faune terrestre et la flore. Pendant un cycle biologique annuel (soit une année complète), les spécialistes écologues indépendants ont recensé les différentes espèces, enregistré leur occupation du site et analysé les impacts du futur parc.

D’une hauteur de 1,60 m, les panneaux photovoltaïques seront installés en lignes est-ouest. Sur 25 ha, 1867 tables supporteront 24 panneaux chacune, soit un total de 44 808 modules photovoltaïques.

La caractéristique principale de ces supports de panneaux réside dans le suivi solaire : les panneaux photovoltaïques suivent la course du soleil tout au long de la journée. Ainsi, pour une surface de panneaux identique, on optimise la production du parc. Son intégration environnementale est aussi améliorée par rapport à une installation fixe : la luminosité est suffisante pour le développement de la végétation au sol, les eaux de pluie et de ruissellement se dispersent aisément.

Principe de fonctionnement des trackers

Le projet prend place au nord de l’aérodrome de Brienne-le-Château, dans le département de l’Aube, au sein de la nouvelle région Grand Est.

Situé sur des parcelles appartenant au Département de l’Aube, le projet permettra de valoriser la dernière « marguerite » de l’ancienne base militaire de l’OTAN.
En effet, l’aérodrome est globalement surdimensionné pour l’activité aéronautique actuelle. Ainsi, de nombreuses activités permettent de valoriser le site (Circuit de l’émission Top Gear France sur des portions de pistes d’atterrissage abandonnées par l’aéronautisme, camping privé, zones de stockage de pâles d’éoliennes…).

Vue aérienne

L’implantation du projet
Durant le printemps 2016, différentes études ont été menées afin de caractériser précisément le site d’implantation et de déterminer les enjeux liés à l’installation d’un parc photovoltaïque.
Suite aux conclusions des bureaux d’études et aux préconisations des acteurs locaux rencontrés (PNR Foret d’Orient, DDT de l’Aube, Département de l’Aube, etc…), VALOREM a défini la meilleure implantation, associant respect de l’environnement et production électrique optimisée.

L'implantation du projet

Le site dispose de toutes les qualités requises pour accueillir des panneaux photovoltaïques :

– Une volonté locale forte : le projet est développé en lien étroit avec la commune de Lassicourt et le Conseil départemental de l’Aube,

– Un site disponible et accessible, sur un délaissé d’aérodrome

– Un environnement fortement modifié par l’homme, proche de l’agglomération narbonnaise (bassin de consommation électrique),

– Un gisement solaire suffisant et accessible,

– Proximité du raccordement au réseau pour évacuer l’électricité produite

– Un projet compatible avec toutes les servitudes réglementaires

L’implantation d’un parc photovoltaïque permet de valoriser durablement ce site en lui donnant un nouvel usage, non délocalisable, créateur de richesses.

Le site photovoltaïque de Lassicourt présente de nombreux atouts et un réel potentiel pour valoriser l’énergie solaire :

Le photovoltaïque comme nouvelle vocation pour un espace délaissé : le projet est situé sur un délaissé de l’aérodrome de Brienne-le-Château. Cette zone, en friche depuis de nombreuses années, va trouver un nouvel usage : la production d’électricité.

Le site aujourd'hui

Une implantation qui respecte l’environnement : l’intégration paysagère du projet est excellente, une ceinture de haies limite considérablement la visibilité du site. Les zones de biodiversité identifiées comme sensibles ont été intégralement évitées.

Photomontage depuis la RD396, de Brienne-le-Château vers Rosnay l’Hôpital

Des conditions adéquates pour un projet économiquement viable : Sur une surface totale de 42 hectares, les panneaux photovoltaïques couvriront une grande zone de 25 hectares (l’équivalent de 35 terrains de football). Le projet est proche du poste source et l’ensoleillement suffisant. La technologie des panneaux évoluant sans cesse, elle permet, de plus en plus, de développer des projets au-delà du sud du territoire français.

Des retombées économiques pour le territoire : Porté par le Département de l’Aube et la municipalité, l’installation générera des retombées économiques pour le territoire. La commune de Lassicourt, le Département de l’Aube et la Communauté de Communes des Lacs de Champagne, seront les principaux bénéficiaires de la fiscalité à laquelle le parc photovoltaïque est assujetti.

Le site sera accessible par la RD 396, en face de la carrière Chaplain.

Une plateforme accueillera :

– les véhicules (stationnement et entrée du site),

– un panneau d’information sur le parc photovoltaïque,

– le poste de livraison d’électricité.

Le poste de livraison sert d’interface entre le réseau électrique en provenance des modules photovoltaïques et celui d’évacuation vers le réseau ErDF. Ses principales fonctions sont le comptage de la production et la protection des réseaux électriques.

Entrée du site

En octobre 2016, une lettre d’information a été distribuée dans les boîtes aux lettres des habitants de Lassicourt.

Cliquez pour consulter la lettre